Lieu désert

Publié le par J F F

Etoiles et toiles de tentes


Au commencement il n'y avait rien. Rien que le ciel et la terre, ou peut-être du sable. Et puis le vent. Qu'est-ce qui peut attirer du monde dans un lieu pareil ?

 


voyages groupes tunisie Le désert est vraiment l'antithèse des grandes villes : air, solitude, silence. L'occasion pour un groupe, pour les équipes d'une entreprise de se retrouver,

de réfléchir, de prendre du recul, ou après

les réunions, de vivre des expériences inusitées: méharées, soirées aux flambeaux dans un fort voisin, dîners sous les tentes berbères...observation du ciel étoilé...


Accès : les cahots sont trop rudes pour les cars de touristes. On arrive en Land Rover

par les pistes impressionnantes du sud tunisien.hébergement tunisie groupes



120 personnes peuvent séjourner dans les tentes en toile de lin désert groupes incentivesextrêmement confortables et décorées sobrement à l'orientale.


 

Quand on y a goûté, on rêve d'y retourner. Vous reprendrez bien un peu de désert ?

 

 






Fiche technique :
Piscine, hammam, massages,  bar, restaurant, salle de réunion sous toile,
tour panoramique traditionnelle.







Commenter cet article

Le Chevalier Dauphinois 22/12/2009 07:42


Les températures et lieux extrèmes sont toujours fascinants. Entre le sable chauds et la neige gelée, je ne sais que choisir alors, souvent j'alterne mes types de vacances.


J F F 30/01/2010 17:54


Bien d'accord sur cette fascination ... compter aussi les immensités des prairies, et les océans des vagues, mais là il faut savoir nager ou flotter ... Bon week end !



Géraldine 25/02/2009 10:48

Suite à un mail de viadeo, me voici ici pour signaler deux lieux extraodinaires et très accessibles (ce qui veut dire qu'il ne faut pas être l'aventurier de la mort pour y accéder) et vivre un moment magique.
Il s'agit du campement dans le Désert de Lampoul au Sénégal ainsi que le campement dans le village de Simal, siné Saloum, toujours Sénégal !

J F F 02/03/2009 22:43


Ah oui, au Sénégal, il y a plusieurs endroits vraiment extraordinaires ! Bonne idée, Géraldine !
Il faudra qu'on en parle...


Catherine 19/02/2009 19:41

c'est très tentant , mais est ce que ça n'existe que pour les groupes de 120 personnes !..
l'as tu goûter toi même ?..ce désert !...

J F F 20/02/2009 12:56


Bien sûr ! en octobre dernier, ils "n'étaient que" une cinquantaine et sont rentrés plus qu'enchantés !
Je t'ai envoyé quelque chose pour ton groupe spécial,
Merci de ta visite,


Martine, la pèlerine 18/02/2009 23:29

C'est même ainsi que j'ai découvert pour la première fois ce que c'était que "l'Etranger". J'ai fait mon premier voyage hors de France en Tunisie... c'était en 1967 ! Une merveilleuse découverte. Depuis j'y suis retournée une dizaine de fois et chaque fois c'est l'enchantement.
Bravo Jean-François, tu as pris la bonne piste (as-tu vraiment besoin de mes conseils ???) Je pressens que bientôt c'est moi qui te demanderai conseil !
bises.

J F F 19/02/2009 19:10


Ah oui, le 1er voyage à l'étranger...mis à part un été chaud (et linguistique) dans le Norfolk, il y a eu l'Italie, la Belle Campanie où les gens se baignent dans la
mer Tyrénéenne, quand il neige encore en France...tiens, si je vous y emmenais, un de ces jours ?
Amitiés,
J F


leboulanger 18/02/2009 19:53

en effet , comment rester insensible à ces images. j'ai connu , il y a bien longtemps le désert tunisien , les nuits sous les tentes berbère qui étaient plus que spartiates.
mais l'on ne peut oublier la profondeur du silence et l'imensité des paysages.
le désert , là ou vous vous sentez plus petit que le grain de sble que vous foulez.
merci
hervé

J F F 19/02/2009 19:03


Voilà une belle image : se sentir plus petit que le grain de sable.
C'est vrai que dans le désert on est confronté à l'immensément grand (horizon à perte de vue, soleil) et aussi à l'infiniment petit (sable)...et il n'y pas de choix, il faut y trouver sa
place...
Merci de votre passage, revenez bientôt, il y aura tout autre chose.
Amicalement,
J F