Adieu à l'hiver

Publié le par J F F

 

Le Géant de Provence

 

 

Peter Mayle, l'auteur de best-sellers bien connu outre-atlantique, exagère. Contrairement à ses dires, les Provençaux ne passent pas tout l'hiver à l'abri dans leurs maisons, à faire l'amour*.

 

 

 

Ils sortent de temps en temps, font l'ascension du Ventoux, et  rapportent des clichés de l'observatoire.


De loin la masse conique de la montagne impressionne comme le ferait un volcan qui n'aurait jamais éclaté... Moins connu que la Sainte Victoire, et pourtant tellement plus imposant ! C'est vraiment un haut-lieu, au sens propre, qui culmine à presque 2000 m.














L'hiver, la température y est polaire  :

les botanistes ont trouvé sur ses pentes un petit pavot aux belles fleurs jaunes, commun

au Groenland...

 





Passons de l'hiver aux autres saisons. Dans le Vaucluse, le changement se fait brusquement. Il y a tant de soleil à donner ! Alors le Ventoux ressemble à une énorme pile de caillasse blanchâtre, et de loin, on dirait encore de la neige.




En redescendant vers l'est vous entrerez dans une vallée particulière,

à 800 m d'altitude ; on s'y sent bien. Le parfum de la lavande embaume l'air tout naturellement :

c'est la vallée de Sault, le pays bleu.


Suite de la Provence, en été. 

 

 

 


* "Une année en Provence"

Info technique : nombreux Relais et Châteaux dans la région, hôtels à Sault, Mazan, Carpentras, Avignon.

Crédit photos : J. Lalande, P. Merlette-Lagarde, Coll. OT Monieux

Commenter cet article

martine, la pèlerine 12/03/2009 10:02

le diaporama donne beaucoup de vie à ta page ! bravo...

J F F 17/04/2009 19:46


Répondre à tous les commentaires... une règle que nous allons suivre régulièrement.
Merci Martine pour ces évaluations positives. Nous avons dû refaire beaucoup de choses suite à la disparition mystérieuse de nombreux éléments. Le voyage va continuer...
Bonnes vacances !