Voyage en groupe LETTONIE TURAIDA 2

Publié le par J F F

Lettonie Turaida 2

Il était une fois ... la Légende de la Rose de Turaida


 


petites-filles-sub_wm.jpg   Presque la moitié de la Lettonie est recouverte de forêts.

   Sous leurs frondaisons, les pins, les sapins et les bouleaux

   par millions ne cachent pas que des fraises des bois

   et des myrtilles. Les troncs moussus et les fougères

   abritent dans la brume des ombres ... Certains ont vu

   des esprits danser ici et là... De chaumière en masure

 on raconte aux enfants des histoires et des légendes,

tantôt belles, tantôt  effrayantes...

C'est Eléna, notre guide, qui nous a appris la Légende de la Rose de Turaida :


"Il était une fois une petite fille pleurant sur le sein de sa mère morte,

tuée par les troupes suédoises. Le clerc du château la prit en pitié,

l'adopta et l'appella Maija, c'était en mai 1601...


La jeune fille grandit en âge et surtout en beauté, une beauté

exceptionnelle ; les arbres de toute la forêt se souviennent encore

de sa grâce, de la douce rondeur de son visage, de la finesse de sa taille,

 de ses longs cheveux blonds, de ses yeux couleur de ciel d'été... PAYS-BALTE-VOYAGE-NOV-2009-095-bis.JPG


Devenue presque femme, elle brûle d'amour pour Viktor, le jardinier du château
d'en face, qui le lui rend bien.
Ils se promettent fidélité et se voient régulièrement
dans une grotte des environs,
une grotte qu'il a creusée lui-même
et où il a l'habitude de lui montrer les roses que ses talents d'horticulteur
lui permettent d'obtenir...

Il faut dire qu'entre-temps, ce sont les polonais qui se sont rendus maîtres

du pays. L'un d'entre eux, un mercenaire mal équarri, utilise

un stratagème pour rencontrer la belle. Il imite l'écriture du jardinier,

et donne rendez-vous à la jeune fille dans la grotte.


Scène terrible, où le polonais, aidé d'un compagnon aussi mauvais,

veut violer la fille, puisqu'elle résiste ! Elle se débat, promet de donner

son magnifique châle rouge. Cette pièce d'étoffe rendrait, dit-elle,

invincible celui qui la porte. L'homme ne veut pas du châle,

c'est la fille qu'il veut, et assouvir ses instincts, elle est tellement belle ! ...

Le ton monte, ou il est déjà monté, je ne sais plus, le glaive s'abat

sur la gorge de la fille, elle vacille, elle tombe, elle est morte.

Les deux hommes s'enfuient, mais le fautif, pris par le remord, se pend.


Plus tard, Viktor découvre le corps inanimé de la jeune fille,
il est effondré et en larmes, mais le juge et ceux qui l'accompagnent
trouvent par terre la hache que le jardinier portait d'habitude
à sa ceinture. Le suspect est tout trouvé ! On va le torturer un peu
pour qu'il dise la vérité...

Heureusement arrive le compagnon du polonais, qui avoue tout.

Une petite fille innocente, qui avait assisté à la scène, confirme.

Sépulture chrétienne pour la jeune fille courageuse. Le compagnon

du polonais est exilé, l'assassin, qui s'était pendu, est dépendu,

puis enterré avec ses armes, Viktor est disculpé mais quitte la région

après avoir planté une croix dans la grotte..."


grotte-pres-de-sigulda-th_Uldis_Vilks_UV19.jpg

Ouf ! Quelle histoire ! Avez-vous suivi chaque détail ?

Cette légende contient les ingrédients d'une psychanalyse collective : une destinée, des peuples ennemis, une grotte,

des roses, la religion, l'amour, la violence, la mort.

L'inefficacité de la magie du châle, un châle couleur de sang, semble bien opportune...

Si nous vous racontons cette légende balte, c'est qu'elle doit être vraie :
Aujourd'hui encore, au printemps, les jeunes fiancés de Lettonie
se rendent à Turaida, ce Grand Lieu, pour se promettre amour et fidélité ....
Ils vont près de l'église du château, au pied d'un tilleul plusieurs fois centenaire.
C'est là que fut enterrée Maija, la rose de Turaida...


 

Circuit des Pays Baltes,

Week-end à Vilnius, Riga et Tallinn,

Programmes groupes à disposition


Photos : Imants Urtans et Uldis Vilks "Institut Letton"

Commenter cet article

Kifus 10/01/2010 00:30


Hi there! Didn´t know you knew so much about chairs! Thanks for the information about it and your comment, I love them! All the best for 2010!


J F F 13/01/2010 19:36


It means that between 2 journeys, everyone needs to rest, and it's often interesting to know what you're sitting on ! Le Corbusier left some beautiful buildings
in the Paris area... maybe... some day, they will appear in GrandsLieux! The title would be "Voyage en groupe au pays de l'éternel contemporain" or something similar.
I really enjoy your blog : quick, simple, beautiful, clear and ... inspiring ! Hope to have your visit soon !


Le Chevalier Dauphinois 01/01/2010 07:21


Bien le bonjour Messire
En ce 1er jour de 2010,,il y a une tradition que je me dois de respecter est de souhaiter tout le bonheur du monde à vous et à vos proches.
Que cette année soit à l'image de votre blog.. Brillant et voyageur !


J F F GrandsLieux! 18/01/2010 11:36


Merci !
Vos voeux (et vos compliments) nous vont droit au coeur. Ils ne doivent pas nous faire oublier les améliorations à apporter...
De notre côté, nous vous souhaitons pour 2010 beaucoup de beaux châteaux, des donjons et des échauguettes, des mâchicoulis, des pont-levis, des fossés et des douves, du beau temps pour les
visiter, et beaucoup de temps pour nous les publier sur votre blog si documenté.
Au pied des remparts, nous sommes sur la même longueur d'ondes, qu'elle perdure !
Amicalement,