Voyages de Groupes en France Béarn

Publié le par J F F

Pourquoi Sauveterre de Béarn est-il un GrandLieu ?

D'abord il y a le nom : Sauveterre est une "sauveté"

 

PHOTO-SAUVETERRE-DE-B.jpg

Copyright all free photos

Une sauveté, c'était un endroit d'asile ecclésiastique où les serfs,

fuyant leur condition, trouvaient refuge, et le seigneur ne pouvait

les y poursuivre.

 

Ensuite, il y a le site : la ville est juchée sur un escarpement.  Elle domine

le Gave d'Oloron, un torrent de montagne aux eaux fraîches et bondissantes.

 

Il y a la vue : les gens du pays disent que de l'esplanade, le panorama

sur les montagnes, absolument superbe, n'a vraiment rien à envier à celui

de la célèbre "Promenade des Pyrénées" de la ville de Pau. Un débat local ?

 

Les monuments : l'église romane de plan bénédictin et au tympan exceptionnel, la Tour Monréal, les remparts et le Pont fortifié et rompu.

 

L'histoire : les Romains, les Wisigoths, les Vascons (Basques), les Arabes,

les Normands, on ne compte plus les envahisseurs.

 

Une légende : elle en dit long sur le droit au Moyen Age et sur la manière de faire justice à celles qu'on accusait de sorcellerie... En 1170, la reine Sancie, veuve

de Gaston V de Béarn, a, probablement de lui, un enfant difforme qui meurt

très jeune. Trois malheurs n'arrivent jamais seuls : Accusée d’infanticide,

Sancie est soumise à ce qu'on appelait joliment le jugement de Dieu. Sur l’ordre du roi de Navarre, son propre frère, elle est jetée dans le gave, pieds et poings liés, du haut du pont fortifié de Sauveterre. Miraculeusement sortie indemne

de ce saut sans élastique, elle est reconnue innocente.

 

Le vécu personnel : après avoir gravi les marches de l'escarpement,

au frais sous un porche par cette chaude journée d'avril nous faisons la connaissance d'une dame sans âge, couverte d'un épais manteau d'hiver. Tournée vers nous elle monologue... parle de vipères

dans une maison... elle a perdu la raison.

Se souvient-elle de l'horrible histoire de Sancie, la reine de Sauveterre ?


Programme : Beau circuit en Béarn et Pays Basque

Autres destinations : Voir liste complète à gauche

 


Infos pratiques :

- Gastronomie, souvent liée au canard : le foie gras, le confit et le magret auxquels s'ajoute bien entendu  la poule au pot et la garbure. Le roi des fromages de brebis : l'Ossau-Iraty, dont l'appellation d'origine contrôlée se trouve pour plus de la moitié en terre béarnaise.

- Fortifications et esprit médiéval à Navarrenx

- Château royal et palmiers à Pau

- Rafting et hydrospeed dans les gaves

- A deux pas : le Pays Basque

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

maud 01/07/2010 08:11


Alors depuis de nombreuses évolutions:: un déménagement suivi peut être d'un second pour mutation dans les semaines qui arrivent, résultat Compostelle compromis (enfin 3 semaines car il est
viscéral que j'y parte au moins 7/10 jours!!histoire de renouveller mes ongles et ma peau de petons, et essayer mes genoux bioniques;))mais bien sûr je ré ouvrirai le blog à cette occasion et
mettrai mon humour de blonde en action pour raconter mon périple (si si pour moi c le mot qui convient ;))Au plaisir de te lire, et si ton coeur te commande de reprendre le chemin qu'attends-tu?
N'as tu pas retenu les enseignements? ahlalla ces jeunes ;))!!!lol


Maud 12/06/2010 14:18


Oui bien remise ,bon 20 séances de kiné pour remise en état et je repars 3 semaines en Août pour la partie Espagnole....vais finir sur les dents nouvelle technique de randonnée ;)
Au plaisir


J F F 27/06/2010 17:22



Tu as toujours autant d'humour.... bravo.


3 semaines ! c'est magnifique ! Avant le départ, mets-moi un petit mot, que je te suive dans ton blog !


Ah ! comme j'aimerais repartir là-bas ! Mais il ne faut ni envier, ni désespérer... juste se raconter, peut-être... à travers un blog dédié qui a bien
commencé.


Je te souhaite un excellent été.






biker06 26/05/2010 08:21


tres bel endroit interressant .......
@ + Pat


J F F 10/06/2010 15:43



Nouvelle version dans un article tout récent. Quelle version est la meilleure ?



maud 26/05/2010 07:38


Etape du pélerinage de Compostelle par la voie de Vezelay, je me souviens, avoir quitté Ortez pour qqs longues heures de marche sous un soleil de plomb mais certainement la plus belle étape. Au
petit matin alors que la brume commence à se dissiper laissant les rayons du soleil me rechauffer, au bout d'une côte qui n'en finissait pas, les pyrhénées se sont dressées devant moi, un instant
magique tant par la beauté du paysage que l'environnement mystique qui se dégageait de l'endroit. Le soir je fût acceuilli donativo par Isabelle qui reccueille les pélerins affamés et claqués!!!
Souvenir riche d'émotionssssss....


J F F 10/06/2010 15:46



La brume, l'effort, le silence, la solitude, le paysage, toutes les conditions étaient réunies pour en faire un moment privilégié, à ce que je vois ! C'est agréable
de devenir un peu témoins de ce moment unique.


Merci de ta visite, Maud ! (J'espère que tu es complètement remise à présent)